Nos valeurs me tiennent à coeur!

17 février 2017 admin 0

Mon engagement pour les citoyens et les citoyennes Fils de paysan, campagnard et citadin à la fois, j’ai à cœur de défendre les intérêts de la population de notre canton. Mon slogan c’est les citoyens d’abord ! Je pourrais même ajouter les nôtres d’abord. Soutenir les jeunes qui cherchent un premier emploi, les + de 50 ans qui galèrent pour trouver ou garder leur emploi, ou assurer des conditions dignes à nos retraités. Voilà quelques points centraux pour moi ! Mes combats politiques Sécurité pour garantir la liberté : Rétablir la sécurité avec une police respectée, responsable et efficace, en revalorisant son statut et en augmentant judicieusement ses effectifs et ses moyens pour lutter contre la criminalité banalisée. Emploi pour les nôtres : Ma priorité est de promouvoir l’emploi autochtone et de freiner le nombre croissant de frontaliers qui se poursuit en raison de la libre circulation des personnes avec l’UE. Les frontaliers et les migrants sont les seuls bénéficiaires des nouveaux emplois créés dans le canton. Il faut favoriser l’engagement de travailleurs locaux ceci pour des raisons économiques et écologiques. Les nôtres d’abord ! Protéger notre identité : Le canton de Vaud doit rester le pays de Vaud. L’immigration de ces dernières décennies a mis clairement en danger l’identité culturelle et territoriale du canton. La cause réside principalement dans nos dirigeants qui détruisent  progressivement nos valeurs et nos traditions afin de ne pas perturber les cultures nouvelles qui se sont installées. Être libre sans drogues : Je soutiens une politique de la drogue qui vise […]

Contrôler l’immigration: Un droit et une nécessité.

15 décembre 2013 admin 0

La Suisse est confrontée à une immigration de masse beaucoup plus importante que dans d’autres pays européens comme l’Allemagne ou la Grande-Bretagne. La Suisse est étranglée par l’immigration incontrôlée que provoque la libre circulation des personnes sous sa forme actuelle. Les associations économiques et les managers ont fait venir ces dernières années un nombre excessif d’immigrants en Suisse sans se préoccuper des effets à long terme sur nos institutions sociales et l’intégration culturelle. Cette attitude est irresponsable est n’a qu’un but faire venir de la main d’oeuvre bon marché et faire baisser les coûts du travail. Nous citoyens historiques de ce pays, nous sommes à l’étroit en Suisse dans notre propre pays. L’immigration qui porte des fruits pour certains laisse des milliers de compatriotes à l’aide sociale et dans le désespoir.  Une immigration mesurée peut être utile au pays, mais cette immigration doit être encadrée et régulée. Noua avons le droit de dire « STOP » si la barque déborde. Une immigration démesurée nuira tôt ou tard à la Suisse, à son économie, à son budget, et à sa stabilité. Les conséquences de cette immigration incontrôlée ont visibles et perceptibles tous les jours: hausse du chômage, trains bondés, bouchons sur les routes, augmentation des loyers et des prix du sol, perte de terres cultivables par le bétonnage du paysage, pression sur les salaires, criminalité en hausse, changement de culture dans les directions des entreprises et disproportions d’étrangers vivant aux frais de l’assistance publique et d’autres institutions sociales. Nos jeunes et nos ainés sont […]

Pour une «culture populaire et des activités sportives accessibles à tous»

15 décembre 2013 admin 0

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Municipaux, chers collègues du Conseil communal, La culture élève l’âme, la culture, au même titre que l’enseignement, nous fait grandir, elle nous fait gagner en maturité. Elle nous bouscule, elle nous dérange, elle nous fait aimer et détester. Elle nous laisse froids ou elle nous réchauffe. Elle nous fait même rire ou pleurer. Il y a quelques semaines, je me suis rendu à la nuit des musées. J’ai reçu l’invitation pour me rendre au Centre d’art contemporain créé dernièrement par la ville. Je dois le dire: je ne suis à priori pas un fan de ceLe culture-là, je préfère les choses un peu plus classiques. Mais ce jour-là, j’y ai fait deux visites. Une, tout seul et, ensuite, une autre où j’y ai amené des amis. Quelle découverte pour chacun d’eux … et pour moi lors de cette deuxième visite. Cela n’aurait pas été possible sans la gratuité. J’en ai profité pour faire le tour de l’offre culturelle de notre ville, et de voir l’engouement que provoquait cette soirée «portes ouvertes». De nombreuses familles étaient présentes, des aînés et des plus jeunes. Mais force est de constater qu’en dehors de cet événement la culture reste chère pour la plupart des citoyens de notre ville. La culture devrait être accessible à chacun, tout comme l’enseignement, l’alimentation, le droit au logement, ou encore les soins. C’est dans cette optique, au nom de cette vision, que j’aimerais proposer l’introduction d’un «passeport culturel et sportif Yverdonnois» qui […]

Motion: pour une «Pour un prix Yverdonnois de la culture»

15 décembre 2013 admin 0

 Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Municipaux, chers collègues du Conseil communal, Cela fait déjà quelque temps que je suis membre de la Commission culturelle de notre ville et que je m’interroge avec celle-ci sur l’opportunité et les avantages de créer un prix culturel Yverdonnois. Il est vrai que l’état des finances ne plaide pas pour une augmentaEon des dépenses de notre commune dans un secteur que certains ne considèrent pas comme prioritaire. Moi, je pense, au contraire, que la mise en place d’un tel prix devrait faire parEe des priorités du Conseil communal et de nos autorités. Je m’explique en quelques mots. L’investissement ne représenterait que quelques milliers de francs par année pour des retombées bien plus importantes. La remise d’un prix est toujours considérée comme un événement couvert par les médias, et donnant une image positive pour celui ou celle qui l’attribue. Les retombées médiaEques sont donc importantes en regard des sommes investies. Le prix culturel serait une opportunité bon marché pour faire rayonner l’image de notre ville dans notre canton et au-delà de nos petites frontières. Quelques milliers de francs invesEs ne représentent rien par rapport à une campagne de promotion touristique pour notre ville. En fait, investir dans un tel prix, c’est investir dans l’image de notre cité thermale. C’est faire passer le message qu’Yverdon mène une politique culturelle offensive. Je pense que nous sommes tous attachés à l’image de notre ville, à son rayonnement. De plus, il serait sans doute très facile de meilleure sur […]

La mendicité au coeur des débats

6 mai 2013 admin 0

Un projet de règlement proposant de supprimer le droit de demander l’aumône dans les rues de la Cité thermale a déchaîné les passions à l’Hôtel de Ville. Sans doute parce qu’elle implique de soupeser un certain nombre de valeurs fondamentales associées à la vie en société –respect de la liberté individuelle, maintien de la sécurité et de l’harmonie sur la voie publique, devoir de solidarité envers les plus démunis-, la thématique de la mendicité est un sujet brûlant, synonyme de débats nourris à tous les niveaux politiques, dans le canton de Vaud comme ailleurs dans le pays. La demande de l’UDC yverdonnoise d’adopter un article de loi l’interdisant sur le périmètre de la Cité thermale n’a pas dérogé à la règle. «La mendicité comme réponse à la pauvreté et à la misère est une idée du Moyen-Age.» Cette affirmation émise par le conseiller communal Roland Villard (UDC)au début de son intervention traduit la posture claire de son parti face à cette pratique. Perturbatrice de la tranquillité en ville, voire cause potentielle de débordements en raison de l’attitude, jugée agressive, des demandeurs d’aumône; subordonnée au risque d’exploitation de mineurs, de personnes âges ou invalides à la botte d’organisations mafieuses, la mendicité doit, selon la section yverdonnoise de l’UDC, disparaître des rues du chef-lieu nord-vaudois, une interdiction d’ailleurs déjà en vigueur dans certaines villes. Peu de réseaux? Porte-parole des Verts, Fanny Spichiger a exprimé le désaccord des siens face à cette prise de position, en se basant notamment sur l’exemple genevois, ville […]

L’interdiction de la mendicité rebondit à Yverdon-les-Bains

4 mai 2013 admin 0

L’UDC locale a tenté jeudi soir de faire voter au Conseil communal une prohibition de la mendicité dans la cité thermale. Une commission planchera sur ce thème. Alors que l’UDC Vaud récolte des signatures pour son initiative cantonale anti-mendicité, sa section yverdonnoise a pris les devants et tenté jeudi soir au Conseil communal de faire inscrire dans le règlement de police l’interdiction de tendre la main. Au terme d’un vif débat, le camp bourgeois a préféré soumettre cette demande à l’étude préalable d’une commission. La décision est donc reportée à plus tard. Comme ailleurs, ce sont bien les Roms que viserait indirectement l’interdiction, puisqu’ils sont les seuls à faire la manche à Yverdon. Selon le municipal de la police Jean-Daniel Carrard, la deuxième ville du Canton ne recense que cinq à six mendiants. «Pour l’instant», rajouterait l’UDC, qui redoute un afflux à venir: «Il faut leur donner un signal clair. Yverdon est-elle une ville ouverte ou fermée pour eux?» a lancé le conseiller communal Roland Villard. «On doit prendre en compte les interdictions décidées dans les autres villes du canton pour éviter le tourisme de la mendicité.» Verts et socialistes ont, eux, dénoncé une interdiction qui heurte leurs «valeurs profondes». Pour la gauche, cela mobilisera des policiers pour prononcer des amendes et envoyer en Roumanie des commandements de payer qui ne serviront qu’à allumer une cheminée, comme cela se passe à Genève. La question de la mendicité va peut-être trouver une réponse à l’échelle vaudoise. Outre l’initiative de l’UDC, une […]

Projet rédigé : OUI à la dignité, NON à la mendicité !

3 mai 2013 admin 0

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Municipaux, chers collègues du Conseil communal, Il est un problème qui est occulté déjà depuis longtemps par nos autorités communales que nous devons absolument aborder. C’est celui de la mendicité. En effet, suite aux décisions de diverses villes de notre canton, notre commune se doit de prendre une décision claire et de légiférer en la matière. Nous devons absolument prendre en compte les décisions prises par les autres localités afin de ne pas encourager «le tourisme de la mendicité» dans notre ville. Nous nous devons de donner un signe clair aux mendiants. Yverdon-les-bains est-elle une destination ouverte ou fermée pour eux? Dernièrement, j’ai été ravi d’entendre monsieur le syndic sur les ondes de la Radio Suisse Romande nous partager son souci concernant cet éventuel problème pour notre commune. Afin d’apporter notre bien modeste pierre à sa réflexion, le groupe UDC désirerait proposer un projet de règlement sur la mendicité. Un projet simple qui tient en un petit article. La mendicité: généralités Dans l’idéal, nos services sociaux devraient pouvoir offrir à toute personne résidente qui en fait la demande de pouvoir bénéficier d’un accompagnement social et de pouvoir ainsi subvenir aux besoins d’elle-même et de sa famille. Notre filet social se doit d’être efficace afin que les citoyens ne doivent pas recourir à la mendicité. Proposer la mendicité comme réponse à la pauvreté et à la misère est une idée du Moyen-Âge. En ce qui concerne les mendiants d’origine étrangère, la loi fédérale sur les étrangers […]

Europe

21 août 2011 admin 0

Ma volonté: Une Suisse indépendante, souveraine et respectée au sein d’une Europe citoyenne et confédérale, avec une politique hors des schémas idéologiques, plaçant l’éthique et le respect du citoyen au centre des leurs préoccupations. Indépendance face à l’UE et bilatérales Les bilatérales ainsi que la libre circulation (élargie) représentent une catastrophe pour les citoyens habitants notre canton. Pression sur les salaires qui ont été réduit de plus de 25% dans certains corps de métiers, explosion des cas de chômage et. Je m’oppose à toute adhésion à l’UE et à contre tout élargissement des bilatérales. Lutte contre la mondialisation La mondialisation menace la liberté des individus et l’État de droit et la société démocratique. Je veux lutter contre les forces destructrices de la mondialisation, un processus dans lequel l’être humain est considéré uniquement comme une marchandise et non comme une richesse indispensable. Cette globalisation vise uniquement à accroître les profits d’une poignée d’oligarques et de multinationales. Dans ce sens, les droits sur les importations en provenance de pays hors d’Europe sont à promouvoir. Défense de la neutralité La neutralité suisse doit être protégée contre toute tentative de la remettre en question, ainsi que contre toute attaque pour le vider de sa signification historique et politique. Promouvoir les activités des petites et moyennes entreprises et revaloriser le travail manuel Les PME sont la véritable richesse de notre pays. Elles occupent le plus grand nombre de travailleurs, paient la plus grande part des cotisations de sécurité sociale et des taxes, Elles représentent un […]

Stoppez l’immigration massive!

18 août 2011 admin 0

L’ouverture des frontières a déstabilisé le marché de l’emploi en créant une surconcurrence. C’est un vrai massacre sur le marché du travail. Les personnes au chômage ou à l’aide sociale augmentent fortement, mettant nos impôts à contribution. De nombreuses personnes formées et compétentes ne trouvent plus d’emploi.